Sûreté nucléaire

Quelles sont les précautions à prendre face au risque nucléaire ? 

Hayange se situant à moins de 20km à vol d'oiseau de la centrale nucléaire de Cattenom (Plan Particulier d'Intervention élargi), il est nécessaire de prendre quelques précautions face au risque d'incident nucléaire. 

 

Voici quelques consignes de prévention : 

 

    • Retirez les comprimés d'iode pour l'ensemble des membres du foyer dans les pharmacies partenaires (liste sur www.distribution-iode.com), sur présentation du bon de retrait nominatif ou muni d'un justificatif de domicile.
    • Préparer des affaires de première nécessité : papiers d'identité, traitements médicaux, trousse de premiers secours, vêtements, nourriture, etc.
    • Se doter d'une radio à pile avec des piles de rechange. 

 

Qui doit se doter d'iode ?

Tous les particuliers doivent se doter en iode pour soi et les membres de votre foyer.

En outre, tous les établissements recevant du public doivent se doter d'iode pour tout le personnel, le public accueilli (sur la base de la capacité maximale d'accueil) et un petit supplément afin d'accueillir des personnes venant se réfugier dans votre établissement en cas d'incident nucléaire.

 

L'obligation pour les établissements recevant du public de se doter en comprimés d'iode concerne notamment :

• Bureaux et entreprises
• Établissements scolaires
• Administrations
• Établissements bancaires, établissements postaux
• Commerces et centres commerciaux
• Cafés, hôtels, restaurants
• Établissements de santé : hôpitaux, EPHAD
• Lieux culturels et/ou festifs
• Installations sportives
• Établissements de formation pour adultes
• Établissements liés à la petite enfance et centres de loisirs
• Lieux de culte
• Gares SNCF et routières
• Établissements pénitentiaires
• Cabinets médicaux et paramédicaux
• Locaux associatifs

 

Comment me procurer de l'iode ?

Les comprimés d'iode pour un particulier peuvent être retirés dans les quatre pharmacies hayangeoises sur présentation d'une pièce d'identité et d'un justificatif de domicile récent.

 

Les comprimés d'iode pour un établissement recevant du public (en nombre important) doivent être commandés au préalable auprès d'une des quatre pharmacies hayangeoises. Des pièces justificatives peuvent vous être demandées (état du personnel, capacité maximale d'accueil, etc.).

 

La dotation en iode se fait par boîtes de 10 comprimés d’iode stable dosés à 65 mg. Les quantités de comprimés nécessaires varient selon la morphologie de la personne :

• Adulte : 2 comprimés (y compris les femmes enceintes et les jeunes de plus de 12 ans)
• Enfant de 3 à 12 ans : 1 comprimé
• Enfant de 1 mois à 3 ans : ½ comprimé
• Nourrisson : ¼ de comprimé pour les bébés jusqu’à 1 mois

  

Pourquoi se doter de comprimés d'iode et à quoi servent-ils ? 

Si tout est mis en œuvre pour prévenir un accident, les pouvoirs publics se doivent néanmoins d’anticiper une telle éventualité.

 

En cas d’accident nucléaire, le rejet d’iode radioactif dans l’atmosphère pourrait constituer un risque sanitaire pour la population. Respiré ou avalé, l’iode radioactif se fixe sur la glande thyroïde et peut accroitre le risque de cancer de cet organe, surtout chez les enfants.

 

Les comprimés d'iode, administrés avant l’exposition à l’iode radioactif, permettent de saturer la glande qui, ainsi, ne peut plus capter ou fixer l’iode radioactif. Il est particulièrement recommandé pour les personnes dont la thyroïde est la plus sensible vis-à-vis du risque de contamination : les femmes enceintes (fœtus), les bébés et les jeunes de moins de 18 ans.

 

En cas d'alerte nucléaire, le comprimé devra être pris uniquement et immédiatement à la demande du préfet (message diffusé à la radio, à la télévision et sur le site internet préfectoral).

 

Quels bons réflexes avoir lors d'une alerte nucléaire ? 

 

Pour en savoir plus...

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site www.distribution-iode.com ou téléphonez au numéro vert suivant, du lundi au vendredi de 10h à 18h30 : 0 800 96 00 20